Inégalités sociales & décolonisation

ParEditions L'Epitoge (Collectif l'Unité du Droit)

Inégalités sociales & décolonisation

Cet ouvrage forme le vingt-et-unième
volume issu de la collection « L’Unité du Droit ».

En voici les détails techniques ainsi qu’une présentation :

Volume XXI :
Inégalités sociales & décolonisation.
Les rééquilibrages de la
Nouvelle-Calédonie

direction : Florence Faberon
Léon Wamytan, Ilaïsaane Lauouvea
& Arnaud Paturet (collectif)

– Nombre de pages : 342

– Sortie : octobre 2018

– Prix : 39 €

  • ISBN  / EAN : 979-10-92684-26-1 / 9791092684261
  • ISSN : 2259-8812

Présentation :

« Nulle collectivité n’aura, autant que la Nouvelle-Calédonie, provoqué les efforts de l’imagination des juristes et politologues et multiplié la constitution de divers comités d’experts institutionnels. Alors que la Nouvelle-Calédonie a aujourd’hui en mains les compétences de gestion, il s’agit pour elle de savoir les mettre en œuvre en aménageant une société plus égale, plus juste à l’égard de ses différentes composantes. L’Accord de Nouméa de 1998, confronté à la fracture calédonienne, définit sa politique par le terme concret de « rééquilibrage ». On ne saurait mieux viser la fin de toutes les inégalités, qu’en conjuguant le rééquilibrage dans les domaines politique, culturel, social, économique… Le vivre ensemble, qu’on appelle en Nouvelle-Calédonie le « destin commun » du peuple kanak et des différentes communautés de la Nouvelle-Calédonie, a trouvé ses institutions politiques. C’est dire que le rééquilibrage politique, basé sur la provincialisation et le partage du pouvoir, est globalement accompli et que tous sont d’accord pour construire la cité calédonienne sur ces fondements. Le rééquilibrage culturel restaurant la dignité du peuple premier qui a accueilli les nouvelles populations est assuré par la mise en valeur de la coutume, fondement de l’ordre social kanak, par l’œuvre considérable du sénat coutumier, de l’Agence de développement de la culture kanak, l’Académie des langues kanak… La difficulté est davantage dans les réalités quotidiennes. Le rééquilibrage y échoue. C’est à ce problème que s’attaquent nos travaux sur inégalités sociales et décolonisation : les rééquilibrages de la Nouvelle-Calédonie. La démocratie implique le respect du droit mais aussi la détermination commune de politiques publiques d’intérêt général ; elle doit être un régime légitime de cohésion économique et sociale. Aussi, sa mission doit être d’abord de remédier à la situation concrète des inégalités ».

Colloque organisé avec le soutien de la Mission de Recherche Droit & Justice
& publié par le Collectif L’Unité du Droit.


Nota Bene
:
le présent ouvrage est diffusé par les Editions Lextenso.
Vous pouvez donc vous le procurer directement auprès de notre diffuseur ou dans toutes les bonnes librairies (même virtuelles).

À propos de l’auteur

Editions L'Epitoge (Collectif l'Unité du Droit) administrator

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.